C'est pas mon idée !

vendredi 5 mai 2017

Idea Bank met ses agences sur les rails

Idea Bank
Plus déterminée que jamais à offrir des services pratiques et inédits à sa clientèle, composée exclusivement de petites entreprises, la polonaise Idea Bank accompagne désormais leurs responsables dans leurs déplacements professionnels, en installant ses agences concepts « Idea Hubs » dans les trains qu'ils empruntent régulièrement.

Comme toutes les bonnes idées, celle-ci commence par un constat, édifiant, soutenu par une étude de marché : une majorité d'entrepreneurs (plus de 80%) considèrent que les voyages représentent une composante essentielle de leur activité et un sur cinq y consacre même plus de 30 heures par semaine ! Bien sûr, ces bourlingueurs invétérés profitent de leurs trajets pour travailler, par exemple sur leur PC portable ou en passant des appels téléphoniques. Idea Bank veut leur proposer un peu plus.

Sur une partie des trains des lignes reliant les principales villes du pays (Cracovie, Wrocław, Poznań) à la capitale, Varsovie, la banque ajoute donc une voiture spéciale, baptisée « Idea Hub Express », conçue comme un espace de co-working mobile, également susceptible de faire office d'agence, apparemment. Accueillis par des conseillers de l'établissement, les clients sont prioritaires lors de l'attribution des places disponibles, mais les autres voyageurs sont également bienvenus, le cas échéant.

Idea Hub Express

Les visiteurs disposent dans ces agences sur rail des mêmes équipements que dans les 8 « Idea Hubs » fixes de la banque, dont le succès ne se dément pas. D'un côté, une sorte de salle de réunion, prévue pour une douzaine de personnes, est aménagée autour d'une grande table, avec un écran de projection. De l'autre, des fauteuils confortables sont réservés à ceux qui désirent travailler seuls ou en petit comité. Imprimantes, scanners, chargeurs de téléphone, machines à café… complètent enfin le dispositif.

Avec cette initiative, Idea Bank applique une simple logique de bon sens, consistant à répliquer un service qui constitue sa marque de fabrique dans un lieu où se trouvent fréquemment ses utilisateurs, clients et prospects, dans une situation plus ou moins captive, qui plus est ! Pour conclure, il nous faudra pourtant revenir sur terre : l'opération ne durera que 3 mois. Espérons toutefois qu'elle inspirera des répliques ou des déclinaisons, peut-être par d'autres entreprises, institutions financières ou non…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)